Célébrer une icone du Québec


Les Apprentis Numismates ont dévoilé le 1er mai dernier le thème du billet 2020 de la série « Symbole du Québec ».



Dès le début de la série, le Rocher Percé a été reconnu parmi les symboles du Québec que nous souhaitions célébrer, mais encore fallait-il trouver dans l'histoire de ce monolithe de calcaire surplombant le golfe St-Laurent, l'événement à souligner de façon particulière.


Nos recherches nous ont ramenés en 1845, plus précisément le 15 juin, alors que le Rocher Percé a perdu sa deuxième arche suite à l'affaissement d'une partie du roc. Du même coup, l'obélisque tel que nous le connaissons, est apparu.


Le billet


Le billet 2020 s'inspire de deux billets émis par la Banque du Peuple en 1845.  Il respecte le format de l'époque soit 80 mm x 186 mm.  Il s'agit d'un judicieux mélange d'éléments tirés des billets de 1 et 2 piastres.

Billet souvenir 2020

Nous désirons remercier la Banque du Canada ainsi que le Musée de la Gaspésie pour leurs collaborations

Billets de 1 piastre / 5 shiliings

Billets de 2 piastres / 10 shillings

Le Rocher


Il est impossible d'imaginer la Gaspésie sans « son rocher ».  Presqu'île, autrefois partie intégrante du rivage, le rocher Percé impressionne par ses dimensions : 450 m de long, 90 m de large et 85 m de haut. Sa formation remonte à plus de 400 millions d'années.


Il doit son nom aux trous en forme d'arche que la mer a creusés dans la structure rocheuse.  Les récits autochtones laissent entendre que le rocher aurait eu jadis quatre arches.  Au fil du temps, les trous se seraient bouchés par les éboulis et seraient réapparus suite à l'érosion causée par les marées.  Si aujourd'hui il n'est pas permis de grimper sur son sommet, tel n'était pas le cas au début des années 1800.  On raconte que les plus hardis l'escaladaient pour y récolter du foin.

En son centre supérieur, le billet montre une gravure de Pierre Charles Canot (d'après l'œuvre de Hervey Smyth) réalisée en 1760 et illustrant un vaisseau de guerre britannique devant le rocher avec ses deux arches. Hervey Smyth était l'aide de camp du général Wolfe durant la Guerre de la Conquête. À gauche du billet, on remarque une vignette montrant un pêcheur et son fils devant une morue de bonne taille.


Les lettres « BP » ont été ajoutées afin de rappeler que le billet s'inspire de ceux de la Banque du Peuple.

la Rade de l'Isle Percée, 1686

la plus ancienne représentation connue

Le nombre de billets émis correspond au nombre d'années écoulées depuis l'écroulement de la deuxième arche, soit 175 billets numérotés de 20001 à 2000175.  De ce nombre, les quinze derniers sont présentés en feuilles non- coupées comprenant chacune trois billets.


La Banque du Peuple


C'est sous le nom de Viger, DeWitt et Compagnie que la Banque du Peuple est initialement fondée à Montréal en 1835 par Jacob DeWitt et la famille Viger.  Il s'agissait de la première banque canadienne-française à voir le jour.  Sa clientèle était essentiellement francophone et elle se voulait un exemple de réussite des canadiens français dans le monde de la finance alors principalement géré par les Anglais et les Écossais.


C'est en 1843 que l'appellation Banque du Peuple est adoptée alors que l'institution connaît une très forte croissance depuis quelques années déjà.  Cependant, en 1895 un caissier est à l'origine d'une fraude de près de 1.5 million de dollars qui oblige la banque à suspendre ses activités et à ultimement fermer ses portes.  Elle entraîne dans sa chute plusieurs entreprises canadiennes-françaises.  De longues batailles juridiques et politiques suivent et au final, la banque remet 75% de la valeur des dépôts aux épargnants.

Banque du Peuple

vers 1871

À cette époque, ces billets comportaient deux dénominations, soit la piastre et le shilling.  Notre billet s'inspire de cette caractéristique avec un « 2 » pour les deux arches, et un « 175 » pour le 175e anniversaire de l'écroulement de la deuxième arche.

Le dos du billet montre, en son centre, le rocher actuel. À gauche deux pièces de 8 réaux rappellent leur valeur à 2 piastres. Les armoiries de la ville de Percé sont illustrées à la droite du billet. Le tout est complété par le rappel du 175e anniversaire ainsi que la note d’imprimerie au bas du billet.